Le gaz change

Le gaz change en Belgique - le contexte et les raisons de la conversion du gaz L (gaz pauvre) au gaz H (gaz riche)

En Belgique, la moitié des entreprises consomme du gaz pauvre (type L), importé du nord des Pays-Bas (Groningen - Slochteren). Mais ces réserves de gaz s'amenuisent. Les autorités néerlandaises ont dès lors annoncé qu'elles allaient réduire leurs exportations de gaz et les arrêter totalement à partir de 2030. Un plan de conversion a donc été établi et sera étalé sur les années suivantes: 2018-2029.

Le gaz change. Les communes visées par cette conversion en 2018 et 2019 sont

  • Région d’Anvers : Hoboken et Antwerpen-Kiel
  • Région de Sint-Truiden : Geetbets, Gingelom, Glabbeek, Holsbeek, Landen, Linter, Lubbeek, Sint-Truiden, Tielt-Winge et Zoutleeuw
  • Région de Liège : Berloz, Geer, Hannut et Waremme

 

Les conséquences pour les appareils utilisant du gaz

Il se pourrait que les appareils à gaz de votre entreprise ne fonctionnent plus de manière optimale suite à la conversion, par exemple qu'ils produisent plus de CO2, qu’ils consomment plus de gaz ou qu'ils se détériorent plus vite. Un appareil à gaz en mauvais état de fonctionnement coûte plus cher, est mauvais pour l'environnement et peut dans certaines circonstances être nuisible pour votre santé et celle de vos collaborateurs. Conformément à la législation applicable, chaque entreprise/employeur est responsable de la vérification de ses appareils à gaz.